Archives de Tag: entretien de recrutement

Chantez, Montez, Dansez, Sautez, Criez, Pleurez, Vendez, Prouvez ….

Défendez-vous ! Vous ne venez pas en entretien pour faire le clown ou encore pire vous donner en spectacle.

« -Vous avez de l’humour ?
-Euh oui, tout à fait!
-Eh bien, quelle est votre meilleure blague ?« 

« -Etes-vous capable de tout vendre et de séduire un client ?
-Oui ! C’est même mon point fort !
-D’accord, vous avez 30 secondes pour me vendre ce crayon et ce bloc notes!« 

« -Cuisine en centre d’intérêt ?! Faîtes-moi baver !« 

« -Randonnées en famille ?! Quelle est la marque de votre chaussure de rando’ ?« 

« -Voyages ? Italie, Espagne, Croatie ?!
-Oui avec des amis.
-Ah citez-moi 2 discothèques!« 

La liste est longue… Autant de questions, que de réponses… Si certaines peuvent permettre d’entrevoir votre vrai personnalité, les autres sont le résultat d’un recruteur mal dans sa peau et qui a besoin d’impressionner en posant ces questions. D’ailleurs, le recruteur connaît-il lui-même la bonne réponse ?

Tagué , , ,

Des p’tits trous !

« Mais dites donc, il y a un trou dans votre CV ! Si, si, là, regardez !! Qu’est-ce que c’est que cette histoire !! ».

Si vous faites ce cauchemar régulier, rassurez vous, vous n’êtes pas le seul… Pas le seul à avoir tort de vous inquiéter autant !

En général, la question est plus subtile, j’en conviens. Elle pourrait se résumer à : « Qu’avez-vous fait du tant au tant ? ». Zut, c’est pile la période pendant laquelle j’étais au chômage… Grrr.

Le recruteur tentera de cerner votre capacité à rebondir, à profiter d’une période d’inactivité professionnelle pour vous concentrer sur une formation ou un projet. Évidemment, si vous répondez, « du tant au tant ? Rien, je n’ai rien fait, j’ai pris du bon temps », il sera difficile de convaincre sur votre dynamisme, capacité à vous construire et atteindre des objectifs, si vous répondez « J’avais le moral dans les chaussettes… », avouez que vous ne donnez pas la meilleure image qui soit de votre personnalité. Bref, gardez le sourire, soulignez que le recruteur est particulièrement perspicace et répondez sans chercher à rester vague, évasif. La question est posée, à vous d’y répondre.

Premier point, vous devez mettre en avant que cette période a été profitable parce qu’elle vous a permis de vous former ou de vous perfectionner dans un domaine spécifique (au passage, la recherche d’emploi est une période pendant laquelle vous devez ABSOLUMENT dégager du temps pour vous former et vous mettre à jour– langues, techniques diverses…).

Deuxième point, ne soyez pas surpris de cette question, elle est plus que légitime et ne consiste pas à « couper les cheveux en quatre et à vous piéger ». Puisque vous êtes averti, vous ne tomberez dans aucun « piège », vous aurez préparé une réponse qui mette en avant votre esprit d’initiative et votre capacité à aller de l’avant malgré les difficultés.

Enfin, insistez sur le fait que c’est une période qui vous a permis de définir vos objectifs et de vous lancer dans une campagne de recherche efficace et ciblée. Moralité, fuyez l’inactivité !

Source : http://www.conseil-emploi.net/2010/12/des-ptits-trous.html

Pour @ller plus loin

Tagué , , ,
%d blogueurs aiment cette page :