Quand Le Bon Coin « se la joue » jobboards

60 000 offres sur le Bon Coin. Du peintre qui propose ses services pour rénover vos volets à l’agence de travail temporaire qui vous propose un job de téléconseillers ; les offres sont nombreuses.
Destinées à un public plutôt opérationnel, les offres ne respectent pas ou très peu les conditions anti-discriminations.

Les risques encourus en cas de discrimination
En cas de mentions discriminatoires : 3 ans d’emprisonnement et 45.000€ d’amende.
En cas d’inexactitude ou manquement des informations obligatoires devant figurer dans une annonce : 1 an d’emprisonnement et 37.500 € d’amende.

Les critères de discriminations prohibés par la loi :
-Les moeurs
-L’orientation sexuelle
-La situation de famille
-Les caractéristiques génétiques
-Le sexe
-L’état de grossesse
-L’origine
-Le patronyme
-L’appartenance vraie ou supposée à une ethnie, une nation, une race,
-L’âge,
-Le handicap, l’état de santé,
-L’apparence physique,
-Les opinions politiques, les convictions religieuses, les activités syndicales.

Publicités
Tagué , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :