Job boards VS réseaux sociaux : Qui sortira gagnant du duel ?

En cette année électorale, chacun des partis a préparé son programme pour gagner. Mais lequel est le plus pertinent et le plus innovant pour le candidat ?

Capter le bon candidat sur internet est devenu compliqué tant le nombre de supports web a explosé ces deux dernières années. Il y a 10 ans, le candidat recruté avait été sourcé sur le job board et/ou par approche directe. A l’heure actuelle, le candidat à l’écoute est présent à la fois sur les job boards et les réseaux sociaux. Sa présence sur un Viadeo ou un LinkedIn ne justifie pas forcément son envie de changer d’entreprise mais plutôt de laisser une visibilité au recruteur susceptible d’être intéressé.
En s’inscrivant sur un réseau socio-professionnel, il met à disposition gratuitement son CV. Les job boards l’ont bien compris : leur utilité est en danger !

L’Apec est partenaire de Viadeo depuis 2 ans. L’objectif étant de mettre à disposition du recruteur une continuité du CV sans quitter la plateforme de l’Apec. Cadremploi lance son profil public depuis quelques mois, un service simple et gratuit qui permet de créer un CV visible sur les différents moteurs de recherche en rendant visible les informations que l’on souhaite et de le synchroniser avec son compte Twitter.
Monster a également créé un espace BeKnow sur Facebook. Cette application vise à partager son profil personnel et professionnel sur le premier réseau social. Les entreprises pourront également utiliser cette interface pour mettre en ligne des annonces d’emploi.

Quand les job boards se veulent plus réseaux sociaux, les réseaux sociaux quant à eux veulent être plus job boards. Viadeo et LinkedIn proposent depuis environ un an des offres recruteurs. Ces offres répondent aux mêmes principes qu’une CV thèque lambda : moteur de recherche de candidats, diffusion d’annonce, « push » de messages aux candidats. Viadeo a évolué en développant un véritable outil que l’on pourrait assimiler à une CV thèque qualifiée : la profilthèque. La diffusion d’offres d’emploi est possible en segmentant et ciblant les candidats. Quant à LinkedIn, il a lancé sa solution Talent Pipeline qui permet l’actualisation automatique des profils.

Postuler à une offre d’emploi sur Facebook est désormais possible avec les applications Work4out ou Ohmyjob !!.

Le marché est donc en pleine mutation, chacun des partis élargit et étoffe son offre pour répondre aux besoins du candidat mais également du recruteur et surtout ne pas perdre de parts de marché.

Aujourd’hui, les CVthèques proposent des candidats de plus en plus pertinents et surtout en veille alors que les réseaux sociaux ne les différencient pas encore nettement. Il faut alors compléter les CVthèques des réseaux sociaux. Mais n’oubliez pas que les réseaux sociaux demandent temps et investissement.

 

 

Publicités

Une réflexion sur “Job boards VS réseaux sociaux : Qui sortira gagnant du duel ?

  1. […] background-position: 50% 0px; background-color:#222222; background-repeat : no-repeat; } virginiecouvez.wordpress.com – Today, 8:32 […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :